06 64 11 98 84

fredrauzy@gmail.com

Commandes —

— Identité visuelle pour la distillerie des initiatives

Présentation

L’histoire débute en 1886, à l’initiative de Paul -Emile Martin, négociant de Cognac. La distillerie a connu, au cours de la seconde moitié du XXe siècle, un rayonnement international.

Depuis sa fermeture définitive en 2007, les élus de la communauté de communes Sud Retz Atlantique et de Machecoul Saint-Même réfléchissent à l’avenir de ce site emblématique qu’est la distillerie Seguin-Saint-Rémy.

Pour les y aider dans leur démarche l’équipe de « tout terrain » composé de Tiphaine Sirio [ architecte exploratrice ], Julia Vallvé [ médiatrice urbaine et culturelle ], Arthur Poiret [ urbaniste constructeur ], Adèle Sorge [ urbaniste fabricante et politique ] ont été mentionnée pour assurer une permanence d’un an et imaginer en concertation avec les forces vives locales une nouvelle histoire à ce lieu.

La demande

Définir une identité visuelle pour la permanence d’un an de Tout terrain, répondant à trois demandes :

1_ Une identité visuelle composée d’un principe de déclinaison permettant une grande liberté pour l’adapter à tous besoins en cette année de permanence.
2_ L’identité visuelle devra pouvoir se décliner pour une signalétique temporaire, le temps de la permanence, en procédant par économie de moyen, récupération des matériaux que le lieu nous offre.
3_ Une identité visuelle qui reste ouverte, si elle devait à terme rester pérenne.

La démarche

L’identité visuelle se repose sur la typographie Elastik, dessinée par Benoît Bodhuin, chaque points plus ou moins accentués sur le « i » est une clin d’œil au mot « distillerie », il symbolise aussi « l’idée » qui jaillit, de manière rythmée. De cette particularité typographique et des éléments recensées sur le lieu (les douelles, le cercle de bouge ) est né un travail de forme qui renforce le côté dynamique, d’idées qui cohabitent, se co-construisent.

- Le travail de forme pourrait fonctionner dans un principe de signalétique, en découpant des planches de bois trouvées sur place, en réutilisant les douelles et les douges pour les détourner.

- Enfin, l’identité permet facilement par un jeu de formes et de couleurs de la décliner par secteur.

Des mises en situation de ce que pourrait etre l’identité au format de couverture ou d’affiches, l’idée reste la même, développer l’imaginaire pour un lieu où tout reste à (re)inventer, questionner dans l’espace public le passant par un jeu créatif de formes et de couleurs.