06 64 11 98 84

fredrauzy@gmail.com

Commandes —

— Charte graphique pour le projet d’édition L’épopée

Un projet porté par Julia Vallvé (L’atelier Java) et Emmanuelle Pardini

Présentation

« Vivre aujourd’hui : une épopée !

Le contenu de L’épopée, est une aventure, une découverte et des rencontres : une personne âgée nous guide, à travers son récit de vie au cœur de son territoire. De cette base, nous tirons les ficelles et remontons aux sources : fait historique et sociologique, vie d’une entreprise, impact environnemental d’une culture etc.
Appuyés par des spécialistes, nous menons l’enquête de terrain pour une découverte sensible et fouillée des réalités territoriales décrites.
S’en suit un travail de retranscription et d’écriture.

L’écriture est organisée autour de ces chapitres : les premiers souvenirs, le repas du dimanche / le repas de fête, tomber amoureux, premier travail, la famille s’agrandit, rebondissement, éloignement, la retraite.
Ils cadencent le récit comme ils ont pu rythmer et marquer la vie de notre protagoniste.

L’objet éditorial
L’épopée est hybride : entre revue, roman et guide de territoire. Elle revêt l’aspect d’un roman, d’un carnet de voyage ou d’un grimoire contemporain. C’est un documentaire narratif. Elle contient une carte et un glossaire qui rassemblent les adresses, les recettes, les coordonnées, les circuits, à découvrir sur le territoire décrit à travers l’histoire d’un de nos aînés. Elle est complétée d’une partie "enquêtes" afin de restituer le contexte d’une époque et d’apporter un œil éclairé sur des sujets de société. »

Julia Vallvé & Emmanuelle Pardini

La demande

Création d’une identité visuelle et d’une communication numérique (réseaux sociaux)

Mots clés : territoire, regard, personnes, témoignages, roman, documentaire, livre, écriture, léger (une épopée à échelle humaine), aventure / exploration, extra / ordinaire, proche, prêter attention (aux territoires, à son cadre de vie, aux gens).

- Concept graphique et éditorial : rencontre entre le grimoire et la revue « mode », affirmé et engagé, qui réussit le coup de maître de trouver une cohérence et un dialogue entre le fil narratif, c’est-à-dire l’histoire biographique, et les contenus éclectiques d’enquêtes qui rebondissent en fonction du récit.

- Ton : accessible / populaire, dynamique / joyeux / léger, mystérieux

La démarche

L’épopée est écrite en GT Sectra médium Italic, à cheval entre une latine et une typographie calligraphique, son tracé très net offre un accent contemporain, tout en faisant référence aux anciennes typographies écrites à la main des grimoires.
L’italic est retenue naturellement, elle fait référence à l’action, au mouvement que le mot épopée renvoi. D’un point de vue typographique, l’italic offre une variation plaisante à l’œil, la typo perd ses empattements, devient plus incisive et se simplifie.

Un jeux typographique est présent : Le « o », central dans le mot, est divisé en deux en gardant l’inclinaison de l’italic, et trois petits points viennent s’y placer. Cette intervention fait référence au récit via un signe typographique, « un récit générationnel à la conquête des terres in.connues ». Le signe (...) est en lien avec la citation, la retranscription (biographie d’une personne, relayer ses souvenirs). On l’utilise pour raccourcir, supprimer des passages qui nous semblent peu importants. Or, la volonté du récit et de proposer des focus, de parler de ces moments et personnages qui se trouvent dans les (...) d’une épopée plus traditionnelle.

Une série de pictogrammes reflétant les différentes catégories de L’épopée a été mise au point avec l’illustratrice Marta Orzel.
Les pictogrammes se veulent, avec un peu de courbe et des angles, faisant référence à la typographie.

Pour développer une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, le format carré est privilégié. La notion de territoire, de chemins parcourus est abordée par une déclinaison de cartes, où plusieurs formes et contre-formes naissent.

À partir de tous ces éléments qui sont autant de vocabulaire graphique, une déclinaison s’opère pour créer des postes sur les réseaux sociaux et promouvoir L’épopée pour son financement participatif.

L’Instagram de L’épopée
Le Facebook de L’épopée

Dossier de présentation de la charte de l’épopée